Exposition "Objet-réinventés" de Marion Derrien


« Cette exposition annonce le projet « Habiter en poète », un projet de création populaire et de valorisation des habitants dans leurs capacités à inventer de nouvelles formes de vivre, et d’habiter leur territoire. Ce projet fait écho à la création populaire cubaine qui s’est développée face à la pénurie de tous les biens de consommation, engendrée par le blocus américain, et accentuée par la chute du bloc soviétique. A Cuba, inventer signifie lutter, batailler pour la vie. Aujourd’hui, il désigne une création qui répond à la nécessité de résoudre. C’est devenu une manière de vivre, une philosophie de vie. La recirculation des matériaux au niveau local est aujourd’hui une nécessité écologique, et une nécessité adaptative. Dans le même temps, cette recirculation, cette réutilisation pose des questions de santé publique et de sécurité. A travers cette exposition, et la pratique de la plasticienne, il s’agira de montrer la dualité de cette double nécessité et de questionner les réelles possibilités d’une résilience des matières, des personnes et des territoires. »

Marion Derrien est une artiste peintre et plasticienne, fondatrice de l'association ''Le TRUC", à la Mézière, un projet porté depuis 2007. 
Les ambitions de cette association sont multiples : monter une recyclerie d’art, transmettre des savoirs-faire, mutualiser les outils, réfléchir sur les modes de vie, envisager des ateliers d'insertions. 
Les créations mettent en valeur le geste artistique : matière, geste, matériaux, un éloignement du modèle classique. Ce sont des matériaux non artistiques que l'artiste intègre et combine pour réaliser ses œuvres.
L'idée du recyclage du réel urbain et industriel dépasse les conventions avec le renouvellement radicale d'une oeuvre d'art particulière qui repose sur l'intégration de matériaux non artistiques et pauvres. Cet acte est un clin d’œil à Arman, Poubelle des Halles, 1961 pour son accumulation de déchets.

La question de l’exposition est au cœur de cette monstration. Ce n'est plus seulement un lieu qui montre au public une production achevée mais un lieu d’expérimentation, de production.